Une semaine plus tard…

… les sols sont nettoyés et attendent leur nouveau sable fibré avant d’être livrés à l’impatience des chevaux mais surtout à celle de leur cavalier.

Il fait chaud. Profitez de la fraîcheur des bois pour galoper, marcher ou longer en attendant de vous entraîner à nouveau sur les « nouveaux » sols.

i